Eveil de Sens et Tarot de Marseille

"Il était une fois la Vie...avec le Tarot de Marseille"

Tarot estompee2

 

Nous avons tous nos histoires, nos drames, nos aventures, nos blessures, nos échecs et nos réussites…

Elles enrichissent ainsi le grand Livre d’histoire de l’humanité ! Le Tarot illustre donc toutes nos histoires avec les lames majeures et mineures… Comment le fait il ?

En fait, le Tarot est construit comme un HOLOGRAMME, ce qui signifie que la totalité de l’histoire humaine est contenue tout entière dans une seule lame.

Aujourd’hui, je choisis quelques lames majeures pour raconter mon histoire…

Où je suis plongée…

  • Je suis Le Mat qui marche à grandes enjambées sur mon chemin. Mon habillement est celui du “fou” avec ses clochettes. Un animal déplaisant en veut à ma cuisse, ce qui me pousse à marcher plus fort, plus vite et plus loin.
    Je ne sais pas où je vais, ni d’où je viens, et encore moins qui je suis. C’est désespérément que je cherche une réponse la tête tournée vers le ciel. Je suis dans une totale confusion, angoissée et perdue.
     
  • Au cours de mon voyage, je suis devenue, un jeune “joueur” Le Bateleur qui interpelle les passants pour que l’on s’intéresse à lui.
    Je suis encore très jeune et j’ai sur ma table de nombreux objets.
    Par quoi vais-je commencer ? Je n’en sais encore rien. Je ne sais pas ce que je vais faire de ma vie. De mystérieux objets sont là autour de moi, mais je regarde ailleurs, rêveur et distrait.

     
  • Je suis devenue une femme, très intéressée par les livres comme La Papesse qui se cache derrière de grands manteaux. Je ne dis rien. Je ne sais toujours pas ce que je fais ici, sur terre car un voile derrière moi, me cache le Vrai Monde, celui que je devrais aimer et comprendre.
    J’attends et je m’ennuie à mourir dans un univers grisâtre.

Si je ne prends pas mon pouvoir…

  • Je me suis décidée à lire le Livre de La Papesse et je suis devenue une belle femme comme L’Impératrice. Il me fallait maintenant apprendre à parler, à m’exprimer malgré cette impression d’être perdue et bloquée. Prendre la parole me semblait difficile, voire parfois impossible. Mais ce serait pourtant le premier pas pour réaliser, concrétiser et faire quelque chose de ma vie.
     
  • L’ Empereur, c’est mon homme intérieur. C’est un homme vraiment réalisateur.  Il va me falloir unir mes énergies aux siennes pour réaliser et mettre en oeuvre mes talents qui sont là tout au fond de moi. Le sceptre que la vie m’a donné représente ce pouvoir que je dois prendre sous peine de rester là sans vivre, sans expérimenter, sans mettre mes talents à l’épreuve, sans éprouver les joies de la vie.
     
  • Le Pape, un vieux Sage enseignant m’aide à comprendre d’où je viens. Il me montre avec ce geste de bénédiction qu’il fait de la main droite, que la terre est unie au ciel.
    Je comprends alors que je viens du monde d'”en-haut”, celui de l’énergie non manifestée.
    C’est un monde de paix, et je prends conscience que l’élève que je suis devra “s’élever” vers ce monde, pour trouver la paix du coeur, tout en vivant en bas, dans ce monde physique, avec mon corps.

Quand les épreuves arrivent

  •  J’ai été une amoureuse et j’ai fait mes premières expériences. A mon enthousiasme ont succédé de douloureuses séparations qui m’ont plongée dans la tristesse et le désespoir de me sentir encore plus seule qu’avant.
    Comment faire pour retrouver mon énergie, revivre et continuer mon chemin de vie ?

     
  • Le Diable, je l’ai rencontré comme tout le monde. J’ai subi de la violence verbale et/ou physique.
    J’ai expérimenté la soumission. Je suis passée par des épreuves : des trahisons en amitié, en amour, des désillusions, des arnaques…je suis aussi passé par les joies, les envies, les désirs, l’exaltation…

     
  • Sous peine d’exploser ou d’imploser, il m’a fallu déconstruire mes défenses, mes tensions musculaires qui me tenaient enfermée dans mon corps où je me croyais en sécurité. La maison de mon corps était bien loin alors, de devenir une Maison-Dieu, une maison de l’Esprit !

J’apprends à tourner la roue de ma vie

  • Comme L’Hermite, je me suis mise à éclairer l’intérieur de mon corps et de mon coeur. Grâce à un travail sur moi, j’ai commencé à comprendre ce qui se passait en moi : mes émotions, mes blessures, mes défenses…
    J’ai dû prendre sur moi pour faire sortir mes émotions de rage, de tristesse et même de désolation qui étaient en moi. J’ai pu le faire au cours de thérapies de groupe et de séances individuelles avec plusieurs thérapeutes que j’ai rencontrés au cours de plusieurs années.
     
  •  C’est alors que j’ai vu la manivelle de La Roue de Fortune ! Elle m’offrait la possibilité de tourner la roue de ma vie. En saisissant cette manivelle, j’ai trouvé le moyen de mener ma vie selon mes désirs profonds.
    Je n’avais plus besoin de subir le destin. Je découvrais comment créer ma vie telle que je la rêvais. Il a suffi pour cela que je prenne une décision. Je me souviens bien de ce jour là où je me suis dit : “si j’ai créé des scénarios de souffrance, cela veut dire que je peux créer de scénarios de plaisir, de joie et de réalisation personnelle.”
    J’ai compris qu’une fois libérée de mes émotions “négatives”,  j’avais la possibilité d’écouter mes désirs et de les réaliser. Ces scénarios de souffrance que j’avais vécu s’étaient transformés en conscience.
     
  • La Force est là désormais. Toute mon énergie pulsionnelle s’est transformée pour devenir du plaisir de créer. Je crée en dansant, en écrivant, en réalisant des tableaux. Lorsque je crée, il y a quelque chose d’immobile en moi que je n’ai qu’à écouter. Tous mes sens sont en éveil et je suis toute en joie !
     
  • Comme Le Pendu, j’ai vraiment la tête à l’envers ! Des idées, ou des actions me viennent et je n’ai plus qu’à suivre le mouvement. J’oscille doucement pour entendre.
    J’assiste au miracle d’agir sans agir. Lorsque je croise les jambes, j’agis et lorsque je place mes bras dans le dos, je n’agis pas… C’est une vrai Magie !

Être en paix me devient possible

  •  Alors, c’est là que je deviens une source comme L’Étoile. Je n’ai plus besoin de me cacher derrière des attitudes ou des images. Je peux donner sans effort. Tout est calme en moi et j’ai des étoiles dans les yeux.
     
  • La nuit, lorsque je me sens dans le noir, La Lune est là avec sa petite lumière haut dans le ciel. Elle m’encourage à revenir à mes sensations, mes envies secrètes, mes mouvements intérieurs. Je reste immobile à l’écoute de mon corps. J’écoute ce que mes cellules ont à me dire.
     
  • Le jour, lorsque le Soleil brille dans le ciel, je rejoins mon double cosmique. Je ne le vois pas, mais pour moi, il a l’image du Soleil qui éclaire, réchauffe et illumine. Tout ce parcours me montre la grâce d’être tour à tour dans l’état de paix et de confiance de L’Étoile, d’être à l’écoute de mon inconscient lunaire et de rayonner comme le soleil.

Le bonheur de renaitre

  • Un nouvel être est là en moi qui ne demande qu’à naître au monde. Chaque fois que j’agis avec à la fois ma sensibilité féminine et ma rigueur masculine, je renais. J’ai le sentiment de faire partie d’une énergie sans limite.
     
  • Je m’ouvre au Monde. Je deviens Le Monde. Je danse la vie, et c’est là mon trésor.

 

En atelier (groupe) ou en individuel

Pour Jung, les symboles et archétypes du Tarot de Marseille permettent de s’exprimer à partir de notre être profond et d’élargir notre point de vue.

L’inconscient nous parle par le biais des images et nous unifions des parts de nous qui s’opposaient, contrecarrant le processus naturel d’individuation et d’autonomie.

Chaque Arcane représente une part de nous. Quand nous les combinons, elles forment des mots, des scènes, des images, évoquant des ressentis, des blocages, des messages … voire des histoires.

A la lecture de ce langage de l’inconscient, vous accédez à l’origine et au sens souvent inconscient de vos difficultés.

Votre intuition s’éveille et vous montre une autre façon de voir, de vous positionner par rapport à votre problématique, d’agir en toute autonomie.

Les Arcanes que vous tirez et posez selon une procédure particulière vous donnent des informations précieuses sur votre inconscient  ainsi que sur vos principales ressources.

Au cours du processus, vous écrirez ou dessinerez ce que l’Arcane représente pour vous, ainsi vous vous approprierez la signification symbolique et émotionnelle qui n’aura de Sens que pour vous.

Les peuples premiers connaissaient la qualité guérisseuse d’une création conçue hors cadre, libérée du poids des jugements de valeur et de la volonté de faire ou de réussir.

En groupe

De 1 à 6 personnes se retrouvent autour d'une table lors d’atelier mensuel, pendant trois heures :

-          Approche symbolique (couleur, nom, numérologie, position du personnage…) d’un Arcane est donné en début de séance.

-          Puis, chacun crée son propre Arcane en fonction de son ressenti par le dessin, le collage…sur une feuille cartonnée A3.

-          Enfin, et pour ceux qui le souhaite, un temps de parole permet de « décoder » l’Arcane créé.

En individuel

Ce qui s'échange en groupe se fait aussi en individuel.
L'accompagnement individuel peut se pratiquer par téléphone pour les personnes éloignées.